mardi 1 octobre 2013

SUZUKI GSX 1100 : PREMIER ESSAI ROUTIER



Il est temps de passer aux essais du bestiaux afin de valider les modifications apportées, voir de modifier si le besoin s'en fait sentir.
Je confectionne une plaque d'immatriculation à l'ordi, je change les disques de frein par des neufs, un rétro, la pression des pneus, de l'essence et je part rouler autour de Clermont sans trop m'éloigner ( on sait jamais).
100 bornes plus tard, je fais un premier bilan:
Très bon comportement moteur, il est souple et plein dès les bas régimes et envoi grave en haut. Boite de vitesse : RAS.
L'embrayage montre des signes évident de faiblesse, il est à remplacer.
Je dois quand même revoir la carbu car les gicleurs de 117.5 sont trop petits ( 107.5 d'origine).La couleur des bougies est trop claire, ce qui témoigne d'une carbu pauvre en essence. Je vais installer des gicleurs de 127.5 et réessayer.
Les nouveaux gicleurs de ralenti vont bien, je dois simplement peaufiner le réglage des vis de richesses pour obtenir un ralenti stable.
Soucis coté échappement : il est bien trop bruyant à hauts régimes.
La partie cycle va bien, elle est maniable et se place aisément en courbe même lors des freinages sur l'angle où elle ne se relève pas. Mais il manque un peu de stabilité du train avant à haute vitesse et lors des fortes accélérations. Un amortisseur de direction plus quelques renforts de cadre devraient corriger cette légèreté de l'avant. 
Le freinage facilement dosable est puissant et progressif.
Les suspensions ont besoin d'être accordées.
 


Deuxième essai routier.
J'ai remplacé l'embrayage par un neuf équipé de ressorts renforcés, la commande devient plus dure mais il ne cire plus à hauts régimes.
J'ai changé les gicleurs principaux par des 127.5. La carbu est plus riche mais après vérification de la couleur des bougies, je vais encore enrichir avec des 132.5.
Pour le bruit de l'échappement, j'ai fabriqué dans de l'alu, une plaque réduisant le diamètre de sortie du silencieux. Trois rivets pop et le résultat me convient tant au niveau décibel qu'esthétique.
 
 
Tout cela est positif, ce qui l'ai moins, c'est qu'en rentrant et en faisant le tour de la moto, j'ai constaté une fuite d'huile au joint de culasse, à droite. Aie !!!
Quand je démonterai le moteur pour le peindre, je devrai régler ce problème.
  
Je fais l'acquisition de disques "wave" avant et arrière que je m'empresse de monter sur les jantes.