samedi 18 janvier 2014

BONNE ANNEE A TOUS : REPRISE DES TRAVAUX DU SUZUKI GSX 1100

Après la trêve des fêtes de fin d'année,  me revoilou le couteau entre les dents.
Je reprends donc les travaux commencés sur le support de plaque et le garde-boue arrière.
Je fabrique les pattes de fixation du support de plaque qu'il faut souder ensuite sur le bras oscillant. Pour le coup, je mets à contribution une fois de plus mon pot Christophe, le soudeur fou. Je lui prépare le bras en éliminant l'anodisation qui perturbe le soudage sur alu.
 


Le maitre à l'œuvre.
Voila le résultat, c'est parfait.

 

J'en profite pour créer de nouvelles pattes de fixation du lèche-roue et  des diabolos. 
La platine du garde-boue est montée à blanc.
Les fixations des diabolos sont soudées.


Dans un vieux garde-boue arrière de Vmax, je scie, je coupe, je meule pour obtenir ça.
 

Sur du vynil blanc, je colle les lettrages d'immatriculation et les logos Europe, Auvergne achetés sur le net.
Je perce le garde-boue pour y installer le catadiopre et les 2 éclairages de plaques ( à led ) que j'alimente par la veilleuse du feu arrière.
Je fixe le tout sur le support alu par 4 btr.



 Le cadre étant à nu, je m'attaque aux renforts qui devraient améliorer la stabilité de la moto.
Mon ami César a précédemment renforcé son cadre de 1100 Katana  en se basant sur les travaux  d'époque de Pop Yoshimura sur ses GS 1000 Superbike du Championnat US des années 80.
Je suis son expérience pour créer les même renforts de cadre.

 

 

 

 Pour en finir avec les soudures, je prépare la fixation du futur amortisseur de direction et le fait souder derrière la colonne.


Enfin, j'envoie le cadre au sablage et illico je l'apprête à l'antirouille.
   


Une fois l'apprêt sec, je le peins en noir brillant.


Et voila Bibi au pistolet.